Tous les enregistrements

EHPAD SAINT SATURNIN

Maule - 72650 Saint Saturnin

Depuis l’entrée principale sur la parcelle, au Sud-Ouest, une voie de desserte rectiligne Sud-Nord dessert le Rez-de-chaussée haut du bâtiment.

Ainsi, de l’Ouest vers l’Est, accompagnant les variations altimétriques du terrain naturel, se superposent du rez-de-chaussée haut sur le rez-de-chaussée bas :

  • Les services généraux, la logistique et l’ensemble consultations / soins
  • L’animation / vie communautaire et l’accueil / administration

Les trois unités d’habitat associées aux locaux communs de chaque unité se superposent parfaitement du rez-de-jardin au rez-de-chaussée haut, sur 3 niveaux identiques venant compléter, à l’Est, les services précédemment décrits.

Cette disposition procure une certaine compacité au bâtiment qui présente un rapport SDP/SU particulièrement performant : 1,33 ; favorable à des performances thermiques optimales ; conformes à la RT2012, aussi bien pour ce qui concerne le chauffage, l’eau chaude, le rafraîchissement des salles à manger, salles d’activités et salles communes.

Ce site est en effet remarquable d’un point de vue paysager et les bâtiments ainsi que les voiries ont été implantés en totale compatibilité avec la protection optimale de cet écrin végétal marqué par un nombre important d’essences végétales et de boisements variés à différents stades (pruneliers, ronciers, hêtres, cyprès, érables, bouleaux, chênes, lauriers) ainsi que des alignements d’arbres dont certains remarquables.

En effet, si les marronniers sont en mauvais état ou en fin de vie, l’alignement de sapins de Nordmann est lui, remarquable. Cette double rangée de sapin est une véritable « allée cavalière » et sa hauteur vertigineuse en fait un lieu unique déconnecté du reste. Il a été conseillé, lors du diagnostic du patrimoine végétal existant ne pas intervenir, ni en construction, ni en voirie à moins de 10 m de l’axe de cet alignement.

L’alignement de thuyas, en mauvais état, et dont l’essence végétale est inappropriée au lieu, est remplacé par une haie bocagère qui assure le masque visuel nécessaire pour réduire la co-visibilité et reprend le langage paysager présent de l’autre côté du vallon avec plusieurs strates végétales.

La prairie où est disposé le bâtiment doit sa qualité à sa forme « en vallon » qui a tendance à refermer le lieu sur lui-même. Véritable « arène » cette forme a été au maximum conservée pour garantir la cohérence du lieu avec le patrimoine végétal alentour.

Deux jardins d’agrément, entre l’administration et l’aile d’hébergement Sud, ainsi qu’entre les 2 ailes d’hébergement, permettent aux résidents de bénéficier d’un panorama remarquable depuis l’espace en creux du vallon vers le versant Est, depuis les terrasses du Rez-de-jardin et les espaces paysagers aménagés en prolongement.

Nature des travaux : Construction d'un EHPAD de 86 lits dont 28 pour personnes handicapées vieillissantes Surface de Plancher : 4 584 m² Caractéristiques techniques :

Thermobrique + refends béton

Chauffage GAZ

Ventilation simple et double flux

Maître d'ouvrage : SNC ICADE PROMOTION TERTIAIRE Mission d'architecture : Mission de base Année : Etudes 2015/2016 - Travaux 2018 Bilan marché des entreprises : 5 500 800 € H.T.

Nos références

domusarchitecture a construit plus de 25 EHPAD

EHPAD, PASA, UHR...

Dans le secteur médico-social, domusarchitecture conçoit et réalise des EHPAD intégrant des pôles d’activités et de soins adaptés (PASA) et des unités d’hébergement renforcées (UHR) pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Le cabinet, selon le cahier des charges, peut développer et concevoir des espaces Snoezelen, propices aux découvertes sensorielles.

Un projet à l’étude ?

Nous sommes à votre écoute pour répondre à vos questions.

Contactez-nous