Tous les enregistrements

CLAIRE FONTAINE

3 rue Claire Fontaine - 49490 Noyant

Le projet se situe sur la commune de Noyant, en Maine et Loire, sur une propriété de 12 797 m² de superficie, occupée au tiers de sa plus grande longueur par un bâtiment R+1 sur sous-sol, à usage de Maison de Retraite et destiné à la démolition à l’issue des travaux de construction du nouvel établissement.

L’environnement est peu dense au niveau des constructions ; on se situe dans un périmètre occupé par des maisons individuelles en rez-de-chaussée ou avec, au plus, un étage, et couvertes en ardoises. Nous sommes aux limites de l’urbanisation. On trouve à l’Est du projet, des parcelles agricoles délimitées par des haies et des chênes, puis ponctuellement des peupliers en lignes qui forment brise-vent.

La pente naturelle sur la plus grande longueur (dépassant 185 m), présente une déclivité supérieure à 3,80 m, essentiellement sensible à l’Est du terrain, là où est édifié le projet.

L’objectif de pouvoir réaliser l’ensemble du programme à rez-de-chaussée a cependant été atteint, dans la mesure où la pente moyenne n’est que de 2 % sur une longueur de construction inférieure à 85 m.

Le bâtiment est donc légèrement en contrebas de l’accès principal situé à l’Ouest, et légèrement en surplomb de l’accès secondaire situé à l’Est. Les variations d’altimétrie entre le terrain naturel et l’assise du bâtiment ont été réglées par des talus de hauteurs variables situés sur les limites parcellaires latérales de l’opération.

L’axe médian de l’allée d’accès principal devient l’axe de symétrie principal du plan du  bâtiment dont les six ailes latérales s’articulent de part et d’autre d’une véritable « rue » de distribution et d’animation, ponctuée de trois « placettes » dont le hall d’accueil et l’espace central de la salle à manger.

De part et d’autre du hall, les deux premières ailes de 12 chambres sont précédées par les locaux administratifs (aile Nord) et les locaux de soins (aile Sud) avec une adaptabilité future prise en compte, pour la première, en aile spécifique « personnes désorientées ».

La volumétrie générale de l’ensemble est sobre et épurée. Le volume à rez-de-chaussée est couvert par une toiture terrasse dont les relevés ont été prolongés par des corniches saillantes protégeant les murs. L’ensemble des gaines techniques et de ventilations sont regroupées sous les éléments de toiture en ardoises (pente 35°) qui créent une couverture dans la partie centrale des différents espaces, afin de ne pas constituer un volume de grande hauteur qui écraserait l’ensemble et de conserver visuellement un aspect et une échelle compatibles avec les constructions environnantes.

Les placettes alignées sur l’axe principal de distribution bénéficient d’une toiture à quatre versants assurant un repérage visuel intéressant extérieurement, des volumes intérieurs généreux à des endroits stratégiques propices aux regroupements et un éclairage naturel non zénithal au périmètre des puits de lumière ainsi constitués.

L’ensemble a été conçu pour assurer aux résidents un confort thermique et acoustique optimal, un repérage et une lisibilité aisés, des espaces d’échange et de regroupement bien disséminés, mais aussi des espaces plus intimes jusqu’à l’extérieur des chambres, toutes à rez-de-chaussée, prolongées par une terrasse individuelle au milieu d’espaces végétalisés et de cheminements extérieurs parfaitement horizontaux et accessibles aux personnes à mobilité réduite.

La répartition des différents espaces sur un seul niveau a été organisée pour permettre au personnel soignant, encadrant et technique, d’assurer ses fonctions dans les meilleures conditions de travail possibles et avec des longueurs de déplacement, notamment, limitées au minimum.

Le parc largement planté à l’entrée de la propriété a très peu souffert de l’abattage des arbres nécessaires à la construction du nouveau bâtiment.

Nature des travaux : Reconstruction d'une maison de retraite de 62 lits Surface de Plancher : 3 187 m² de SHON S.U : 2 804 m² Maître d'ouvrage : ASSOCIATION D'ENTRAIDE AUX PERSONNES AGEES DU CANTON DE NOYANT Assistant maître d’ouvrage : ICADE G3A Mission d'architecture : Mission de base Année : Etudes 2007/2008 - Chantier 2008/2009 Enveloppe travaux maître d'ouvrage : 3 832 000 € H.T. Bilan marché des entreprises : 3 914 293 € H.T. Bilan opération terminée : 4 057 567 € H.T. (avec groupe electrogène)

Nos références

domusarchitecture a construit plus de 25 EHPAD

EHPAD, PASA, UHR...

Dans le secteur médico-social, domusarchitecture conçoit et réalise des EHPAD intégrant des pôles d’activités et de soins adaptés (PASA) et des unités d’hébergement renforcées (UHR) pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Le cabinet, selon le cahier des charges, peut développer et concevoir des espaces Snoezelen, propices aux découvertes sensorielles.

Un projet à l’étude ?

Nous sommes à votre écoute pour répondre à vos questions.

Contactez-nous